Comment aider votre enfant à calmer sa colère ?

Que faire en cas de colère de votre enfant ?

J’ai déjà évoqué, dans un article précédent, la possibilité d’avoir recours à la communication. C’est un procédé qui me tient particulièrement à coeur mais j’ai conscience aussi qu’il est des moments où le parent n’est pas en mesure de communiquer pour quelques raisons que se soit.

 


Si tu souhaites relire cet article tu peux en cliquant ici.


 

Tu auras ainsi diverses approches possibles et tu pourras jongler avec chacune d’elles.

Comme je suis une adepte des solutions multiples, je te parle ici d’une alternative qui peut te permettre de gérer la colère de ton enfant dans les moments ou tu ne te sens pas opérationnel(le) pour entrer dans une démarche de dialogue qui l’aiderait à comprendre ses émotions.

 

Il s’agit du COUSSIN DE COLÈRE.

 

L’idée est de mettre en place un objet neutre sur lequel ton enfant peut exprimer et lâcher toute sa colère.

Cela permet d’éviter qu’il ne garde ses émotions enfouies tout au fond de lui, qu’il les retourne contre lui en se disant qu’il est un « mauvais enfant » ou qu’il ne la retourne contre toi qui deviendrais alors « le mauvais parent » 

Je t’invite à choisir le fameux coussin AVEC ton enfant.

Il est important que l’enfant participe à ce choix pour s’impliquer directement dans la démarche. Surtout si elle est nouvelle et que l’enfant est déjà habitué à faire autrement.

 

 

Tu peux, par exemple le recouvrir d’une taie d’oreiller et autoriser ton enfant à faire le dessin qu’il veut dessus. Plus l’enfant s’y intéresse, mieux c’est !

Ensuite explique clairement à ton enfant l’intérêt de son nouveau coussin.

Il n’est pas son ennemi, au contraire, c’est un nouvel ami à qui il peut tout dire lorsqu’il se sent vraiment très fâché.

Il peut taper dessus, le prendre entre ses deux mains, le secouer, le jeter par terre, lui donner des coups de pieds.

Tu as sans doute observé qu’un enfant qui exprime sa colère, peut être très dynamique. Surtout vers l’âge de 2-3 ans. En effet, c’est à cette période que l’enfant manifeste le plus ses émotions avec ardeur. Ce coussin peut être une bonne alternative dans la mesure ou il lui laisse la possibilité de s’exprimer, d’extérioriser ce qu’il ressent sans faire du mal à son entourage ni à lui-même.

 

​Apprends ici à maîtriser les outils pour gérer les colères !

Ne t'arrêtes pas en si bon chemin : développes ton vocabulaire émotionnel, découvres des outils 100% naturels pour gérer la colère ainsi qu'un bonus surprise !


Reçois mes conseils et astuces chaque samedi !

Harmonie Familiale respecte ta vie privée. Pas de spam. Consultes les conditions générales et politique de confidentialité.

Hidden Content

 

Bien sûr, au delà de 3 ans, le coussin trouve tout son intérêt également. D’ailleurs, il n’y a pas d’âge limite !

Alors laisses lui carte blanche avec son coussin.

Après lui avoir expliqué l’utilité de son coussin, invite-le chaque fois qu’il est en colère à le prendre et à tout lui raconter.

Donne le lui dans un premier temps pour qu’il prenne sa nouvelle habitude et ensuite invite le à aller le chercher quand tu verras qu’il s’en sert.

 

 

N’hésites pas à le guider : « tu as envie de dire à ton coussin ce que tu as sur le coeur, vas-y », « tu veux taper sur ton coussin, tu peux »…

Il s’agit d’une PROPOSITION à faire l’enfant. En aucun cas, le lui imposer sera bénéfique.

Peut-être que le coussin sera adopté ou peut être pas. Laisse toujours le choix à ton enfant.

Il existe d’autres solutions.

Attention à l’endroit ou le coussin se range. L’enfant peut choisir la place de son coussin mais étant donné qu’il sera porteur de toute sa colère, il est préférable d’éviter de le laisser dans le lit par exemple.

Les enfants ont une imagination débordante et la symbolique de ce coussin est sérieuse.

 

Je te laisse essayer cette idée et nous dire en commentaires sous l’article ce qui s’est passé pour toi.

Melanie
 

Cliquez ici pour laisser un commentaire ci-dessous 0 Commentaires
  • Commencez dès maintenant à ne plus crier