Comment apprendre à vos enfants à bien communiquer entre eux ?

Réduire les conflits du quotidien entre vos enfants passe par l’apprentissage de la communication.

Cette notion de « bien communiquer » n’est pas forcément récente mais commence tout juste à se développer au sein du foyer.

Les adultes qui n’ont pas fait d’études ayant un rapport avec la communication, n’ont sans doute jamais appris les bases de celle-ci.

Cependant, communiquer en se respectant soi-même et considérant l’autre s’apprend !

1) Appliquer les bases en tant qu’adulte.

La première chose à faire pour enseigner à vos enfants la meilleure façon de communiquer est de commencer par leur montrer l’exemple.

Voici quelques notions importantes à garder l’esprit :

° Chacun est responsable du message qu’il envoie.

Cela signifie que celui qui dit une phrase doit en assumer les conséquences et ne pas rejeter la faute sur l’autre.

Envoyer un message et en prendre l’entière responsabilité c’est préserver la liberté de l’autre.

Cela se fait en commençant ses phrases par le pronom sujet « JE » et non « TU ».

Exemples :

  • « TU m’agaces quand TU parles de cette façon ! » devient « JE me sens agacé(e)e quand JE t’entends parler de cette façon ! » 
  • « TU es vraiment pénible lorsque TU embêtes ta soeur tout le temps ! » devient « J’ai besoin de savoir que ta soeur peut jouer tranquillement et JE me sens irrité(e) quand JE te vois l’embêter comme tu le fais »

Le fond du message reste le même, vous dites ce que VOUS pensez mais en prenant vos responsabilités et sans accuser l’autre.

° L’autre reçoit le message à sa façon.

En envoyant un message, nous avons tous consciemment ou non des attentes. Cela ne signifie pas que l’autre réagira comme nous l’attendions et il est important de l’accepter pour que la communication reste respectueuse.

En communication, on dit qu’entre le moment où le message est envoyé (=quand vous dites quelque chose) et le moment où le message est reçu (=quand l’autre réagit), il y a de nombreux éléments qui peuvent parasiter la communication (le bruit, le déroulement de la journée, les pensées, les contrariétés, l’amour…)

Il n’est donc jamais certain à 100% que le message que vous envoyé soit reçu de la même façon.

Une bonne manière de le vérifier est de demander à l’autre premièrement de vous faire un signe ou dire un mot pour « accuser réception du message » et deuxièmement de demander une reformulation.

Exemples :

  • Demande : « Tu pourras ranger tes chaussures s’il te plait ! »
  • Traduction : « J’ai besoin d’ordre ! »
  • Réponse : « Oui oui »
  • Reformulation : « Tu m’as demandé de mettre mes chaussures… »
  • Annonce : « Ce soir, c’est moi qui choisit l’histoire (et non vous comme dans nos habitudes) »
  • Traduction : « J’en lis UNE seule et pour qu’il n’y ai pas de jaloux, JE choisis »
  • Réponse : « Chouette, l’histoire ! On va choisir nos livres ! » …

° Les messages peuvent être envoyés de différentes façons

Une fois que vous aurez pris l’habitude de commencer vos phrases par « JE » et demander une reformulation pour vos demandes importantes, vous pourrez vous perfectionner en utilisant des tournures positives.

Prenez conscience, dans un premier temps du nombre de négations que vous mettez dans vos phrases !

« Ne fais pas si ! » ; « Interdit de faire ça ! » ; « Ne parle pas comme ça ! »…

Rendez-vous compte comme l’impact négatif de ces phrases vous use et assume vos enfants.

Puis amusez-vous à dire ce que vous avez à dire en tournant vos phrases positivement.

« Tu peux jouer par terre plutôt que sur la table neuve s’il te plait ! » ; « Tu veux bien utiliser des mots plus doux pour me parler » ; « Tu peux parler plus doucement » …

Avec des tournures positives, vos phrases conservent le même fond et sont beaucoup plus attrayantes !

° Privilégiez le dialogue aux gestes

D’une façon générale, nous avons tous plus ou moins tendance à retirer un objet des mains de nos enfants s’il ne veut pas nous le donner, à nettoyer leur table lorsqu’ils renversent de l’eau, des aliments…, à faire à leur place quand ils n’y arrivent pas même s’ils n’ont rien demandé …

Pour apprendre à nos enfants à se respecter entre eux et à ne pas arracher des mains de l’autre, ne pas faire les choses à sa place ou laisser l’eau couler tranquillement en le regardant, il est vraiment nécessaire que nous fassions un effort pour leur montrer l’exemple !

Alors relevez le défi d’utiliser plus de mots que de gestes dans votre quotidien et vous verrez que vos enfants vous imiterons.

2) Réajuster entre vos enfants

Une fois ces bases posées et intégrées dans vos habitudes, observez vos enfants et réajustez si besoin.

Vous pouvez établir une liste avec eux si cela vous semble utile pour rappeler les bases du fonctionnement de votre maison.

Par exemple :

  • On demande ce qu’on veut au lieu de le prendre des mains de l’autre 
  • On demande si on veut prendre un jouet qui est au grand frère
  • Si on est très en colère contre sa petite soeur, on peut aller s’isoler un instant dans sa chambre et dire tout ce qu’on veut à ses doudous ou son coussin de colère (mais pas directement à sa petite soeur)
  • On peut, quand le calme est revenu dans le corps, aller voir sa petite soeur et lui dire ce qui nous a vraiment embêté pour qu’elle en prenne conscience (même petite). L’enfant utilisera ici le « JE » pour ne pas être accusateur.
  • Si on n’aime pas la façon de s’habiller du petit frère, on se le dit dans sa tête parce que sinon ça peut faire de la peine.

En appliquant ces bases de communication, vous devriez vous retrouver entouré(e) de petits pro en communication !

Evidemment, il est toujours important de lâcher prise et de ne pas TOUT reprendre ni de vous mettre la pression en tant qu’adulte !

Trouvez votre juste équilibre et amorcez le changement avec douceur pour qu’il devienne votre nouveau mode de fonctionnement.

Je suis convaincue que plus il y a de communication, plus il y a de paix ! L’objectif zéro conflit étant utopique !

Dites moi en commentaires votre façon de communiquer dans votre famille. Est ce que vous appliquez déjà certaines de ces bases ? Avez-vous commencé à les mettre en application et observé des changements ?

Melanie
 

Cliquez ici pour laisser un commentaire ci-dessous 0 Commentaires