• Home

Gérer ta colère face aux comportements de tes enfants !

Dans ton quotidien de maman bien rempli, il te semble parfois difficile de garder ton calme face à certains comportements de tes enfants !

C’est tout à fait normal et gérer ta colère s’apprend.

Tu peux changer, tout le monde peut changer et tu es seule responsable de ce que tu cultives dans ton jardin d’Eden.

Je vais te guider pour t’aider à transformer cette colère petit à petit et réussir à garder ton calme de plus en plus, même si tu te sens énervée !

Voici ce que je te propose :

A- Définir la colère

B – Le vocabulaire pour exprimer sainement la colère

C – Les méthodes 100% naturelles pour ne garder que des colères SAINES

D – Comment transformer la colère

E – La colère expliquée en vidéo

A- Définition de la colère

colere
colère

La colère appartient à la famille des émotions que ressent tout être humain, quelle que soit son origine, sa couleur ou sa religion.

Comme toute émotion, elle est donc passagère, voire assez furtive puisqu’elle ne dure en moyenne que quelques secondes.

Elle se caractérise par une tension puis une décharge qui lui sont spécifiques.

Ce que vous pouvez ressentir suite à la colère est un sentiment différent qui suit l’émotion de colère.

Il peut s’agir de ressentiment, de crispation, d’énervement, de nervosité…

La colère n’est ni bonne, ni mauvaise, elle existe pour te donner une information sur l’un de tes besoins qui n’est pas complètement satisfait.

B – Le vocabulaire pour exprimer sainement la colère


colère

Lors d’une colère saine, le simple fait de mettre des mots sur ton ou tes besoins non satisfaits, suffit à apaiser la tension et accompagne la décharge émotionnelle.

La colère passe rapidement et ne laisse aucune trace !

Le corps se détend et tu te sens mieux.

Pour bien formuler ton besoin, il est nécessaire de développer ton vocabulaire émotionnel.

Tout s’apprend, pas d’inquiétude !

Voici une liste de quelques sentiments ressentis lors d’une colère.

             Sentiments                               Besoins
  Frustration    Sens – Signification – Compréhension –
Clarté
  Injustice        Justice – Soutien – Sécurité affective
  Blessure – Dévalorisation                 Respect – Reconnaissance –
Ecoute
  Tension accumulée       Défoulement – Ressourcement – Calme
  Fatigue                            Repos – Détente

Ce tableau peut t’aider à comprendre ce qu’il se passe en toi lorsque tu ressens de la colère.

  • commence par repérer ton sentiment en te posant la question  » comment je me sens là, tout de suite ? « . La réponse peut être, fatiguée, blessée, trahie, frustrée, agacée face à une injustice…
  • ensuite relie ce sentiment à un besoin pour TOI en t’aidant du tableau.
  • exprime ton besoin à tes enfants en prenant soin de ne parler que de toi.

C – Les méthodes 100% naturelles pour ne garder que des colères SAINES

colere
colère

Je suis infirmière de formation et pourtant je préfère limiter au maximum la consommation de produits médicamenteux.

Je m’intéresse beaucoup à l’utilisation des huiles essentielles dans mon quotidien et je constate chaque jour leur grande efficacité.

Je t’invite à y avoir recours sans hésiter !

Voici ce que je tu peux utiliser en cas de grosse colère :

  • Huile Essentielle d’Orange douce à inhaler : dépose deux gouttes sur un mouchoir et inspire plusieurs fois pour laisser diffuser les principes actifs de l’huile.
  • Huile Essentielle de Lavande Vraie (+ Huile Essentielle de Petit-grain Bigarade) à inhaler ou appliquer sur l’intérieur de vos poignets (2 gouttes de chaque suffiront)
  • Huile Essentielle de Marjolaine à coquilles dans un bon bain : 3 gouttes mélanger avec 20cl de savon liquide neutre.

D – Comment transformer la colère

colere
colère
  • Une colère qui n’est pas saine est une colère dans l’expression de laquelle on retrouve de la violence physique et/ou verbale.
  • Quand la tension est à son comble, la décharge de cette colère se traduit par une envie de taper, ce qui est utile pour se recentrer dans ces cas là.

Il est tout à fait possible de créer des objets qui serviront à cela : un gros coussin, de grosses serviettes enroulées telles des boudins, un ballon de foot, une balle de tennis, des magazines à déchirer aussi peuvent faire l’affaire.

Il est possible que tu aies peur de laisser exprimer ta colère devant tes enfants. Personnellement, je crois qu’à partir du moment où tu ne retournes pas ta colère contre tes enfants, le fait de l’extérioriser un peu plus loin, même si tes enfants peuvent te voir, va leur montrer de quelle manière il est possible de gérer cette émotion et la dépasser.

N’hésite pas à crier en déchargeant cette colère : la colère est toujours mieux dehors qu’à l’intérieur de ton corps !

  • Elle est souvent le signe de colères anciennes non dites, refoulées ou frustrées bref « non saines ».

Il est absolument nécessaire d’apprendre à exprimer sa colère avec des mots adaptés afin de ne pas en venir à la violence.

Si tel est déjà le cas, pour la plupart d’entre nous, nous avons été élevés en refoulement notre colère et non en l’exprimant, il n’est jamais trop tard pour apprendre à gérer tes colères de façon saines dès aujourd’hui.

Et même si tu es maladroite au début, ce n’est pas grave, c’est comme ça que tu apprends et guideras tes enfants vers une meilleure gestion de leurs émotions aussi.

D’ailleurs, tu n’auras pas toujours besoin de taper et de crier car c’est ta capacité d’exprimer qui est importante. A partir du moment où celle-ci est restaurée, tes colères « non saines » vont devenir exceptionnelles.

Quand plus rien ne fait obstacle à l’expression d’une émotion, elle passe rapidement.

E – La colère expliquée en vidéo