Télétravail Et Vie De Famille

teletravail

Clique ici pour voir le replay du live

Invitée par Hélène Crevel du site Efficace-et-sereine.com

Le télétravail est de plus en plus développé et s’il apporte une présence plus quantitative au sein du foyer, il peut aussi rimer avec difficulté d’organisation.

Il est tentant de se dire « chouette, je suis à la maison, je vais pouvoir être plus cool ». Finalement on peut se retrouver dépassée par la charge de travail qui s’accumule ou mettre en péril les relations avec nos enfants et conjoint(e)s.

Habituée à travailler à l’extérieur, il n’est pas si évident de savoir par quoi commencer, ni comment s’y prendre pour être efficace dans sa journée de travail.

Les distractions ne manquent pas car à la maison, il y a toujours quelque chose à faire !

1) Les pièges à éviter

  • Se laisser happer par les tâches quotidiennes de la maison et se dire « je fais vite fait le linge, ça m’évitera d’avoir ça à gérer ce soir »… en réalité, c’est du temps pris sur le temps de travail et la journée passe très vite. Tu risques de voir ton temps de travail au calme (sans les enfants) nettement diminué !
  • Commencer à inclure des rdv perso dans les plages de temps de travail parce qu’on est à la maison.
  • Accepter un coup de téléphone non professionnel sur le temps de travail : le fait de travailler à la maison, ne te rend pas nécessairement plus disponible à n’importe quel moment de la journée.  Le risque étant de voir la journée passer sans avoir eu de réelle plage dégagée uniquement pour avancer dans ton boulot.
  • La procrastination est bien sûr plus accessible quand on travaille chez soi qu’au bureau.
  • Se mettre à travailler le soir jusqu’à une heure tardive et s’épuiser à la tâche : essayer d’améliorer l’organisation de la journée pour éviter de prolonger les journées. Si tu fais partie des personnes qui sont plus efficaces en soirée et que ton organisation te permet de te reposer suffisamment, c’est totalement ok.
  • Empiéter de plus en plus sur la vie de famille est délaisser ton conjoint et tes enfants.

2) Les parades pour éviter les pièges

  • Je dirai que la première astuce essentielle est la planification : planifier la veille le travail que l’on se fixe pour le lendemain permet de mettre au clair nos objectifs.

Planifier la semaine puis découper le travail pour chaque jour permet d’être efficace et évite de se retrouver le vendredi soir accablée de n’avoir pas avancé efficacement durant la semaine !

  • Définir des plages horaires précises pour chaque jour qui seront consacrées uniquement au travail. Les noter concrètement sur son agenda.
  • Utiliser des alarmes afin de ne pas avoir à se préoccuper de l’heure : cela allège le cerveau d’une charge mentale inutile et permet ainsi une meilleur disponibilité pour la tâche à effectuer.
  • Couper toutes les sources de distraction : téléphone, notification…se mettre dans des conditions similaires à celles du bureau.
  • Les jours de présence des enfants (le mercredi), définir au mieux des temps pour être avec eux et des temps de travail. En commençant par le temps avec les enfants, il y a plus de chance qu’ils te sollicitent moins ensuite car leur réservoir d’amour et d’attention sera déjà bien rempli ! Si tu attends qu’ils soit vide pour le remplir, tu risques d’être dérangée régulièrement pendant ton temps de travail.
  • Travailler en binome ou en groupe de 3-4 avec des collègues afin de parler des difficultés rencontrées et des avancées de la journée. Mettre en place une habitude de « bilan » en fin de journée qui permet de rester en lien avec les collègues mais aussi de faire un point sur sa propre organisation. Le groupe permet de partager des idées, d’échanger.

3) Comment gagner en temps et en efficacité ?

  • Penser à la garderie après l’école = péri scolaire, ou à l’étude pour gagner une plage horaire supplémentaire lorsque cela est nécessaire. C’est une idée à garder sous le coude en cas de besoin : éviter de l’utiliser systématiquement si ce n’est pas dans les habitudes quotidiennes de ta famille pour éviter de tomber dans le piège du délaissement familial.
  • Mobiliser son corps régulièrement dans la journée afin de favoriser la concentration : se lever, marcher 10-20 minutes peut permettre de retrouver sa concentration quand on voit qu’on n’avance plus à grand chose !
  • Pratiquer des respirations, des temps de cohérence cardiaque par exemple favorise la concentration avant de se mettre à la tâche.

4) Honorer la transition travail/famille

Lorsque tu travailles à l’extérieur, le temps de trajet que tu as avant de rentrer chez toi est un espace qui permet de faire la transition entre ta journée professionnelle et ta vie de famille.

En travaillant chez soi, cet espace est souvent oublié et la transition peut s’avérer difficile !

  • Mettre son alarme de fin de journée pro 15-20 minutes avant d’aller chercher ses enfants ou avant leur retour te dégagera un temps que tu pourras te consacrer.

Profitez en pour lire, marcher en plein air, ou faire quelque chose que vous aimez et surtout pour vous faire plaisir.

Les retrouvailles avec ta famille seront plus douces et plus appréciées par tous.

C’est une sorte de SAS de décompression que tu t’offres et qui est nécessaire pour ton cerveau afin de faire la transition entre deux moments de la journée complètement différents.

Oublier de prendre ce temps de transition pour toi, risque d’affecter tes relations familiales.

Melanie
 

Cliquez ici pour laisser un commentaire ci-dessous 0 Commentaires
  • Commencez dès maintenant à ne plus crier