Comment être un parent épanoui ?

Une règle indispensable de bien être du parent : s’accepter entièrement et totalement !

 

  • Il vous arrive peut être parfois de vous juger négativement dans votre rôle de parent.
  • Vous avez peut être peur de ne pas être « un assez bon parent » pour votre enfant.
  • Peut-être même qu’il existe un écart entre le parent que vous rêvez d’être et celui que vous parvenez à être dans votre réalité.

Soyez rassuré(e), le doute fait parti des qualités d’un parent et lui permet une remise en question permanente.

C’est naturel de ne pas être sûr de soi tout le temps à 100% et peu de personnes le sont!

Cela dit, ce sentiment peut poser problème ou être vécu comme inconfortable s’il vous mine, qu’il vous fait perdre confiance en vous ou altère l’image que vous avez de vous même.

Si votre objectif est d’être en lien avec votre enfant et de lui transmettre une éducation bienveillante, la première chose à faire est d’être indulgent avec vous même.

ACCEPTEZ-VOUS ENTIÈREMENT ET TOTALEMENT TEL(LE) QUE VOUS ÊTES.

 

N’importe quel être humain a plusieurs facettes dans sa personnalité.

Tantôt doux, tantôt brut, parfois joyeux, parfois triste, quelquefois rigolo, quelquefois ferme…

Si vous vous reconnaissez dans cette description de parent peu confiant en sa capacité d’être aligné avec ses convictions, je vous invite dans un premier temps à noter tout ce qui vous caractérise.


Envie de t'épanouir ?



Remplis le formulaire ci-dessous et fais de la positivité ton alliée au quotidien sans utiliser ton temps !



Reçois mes conseils et astuces chaque samedi !

Harmonie Familiale respecte ta vie privée. Pas de spam. Consultes les conditions générales et politique de confidentialité.

Hidden Content

Prenez une feuille ou votre carnet de notes et faites un point avec vous même.

Vous pouvez faire deux colonnes.

Dans la première notez ce que vous aimez en vous en tant que parent. Ce peut être le fait de passer du temps à jouer avec vos enfants, de prendre le temps de cuisiner de bons plats sains et équilibrés, de prendre le temps de lire une histoire tous les soirs…

Dans la seconde colonne, notez ce que vous faites ou qui vous êtes et qui vous déplaît. Ce que vous aimeriez changer en somme. Par exemple vous pouvez vous juger trop sévère envers vos enfants, trouver que vous crier beaucoup trop ou au contraire vous estimer trop laxiste et sans cadre pour vos enfants…

Tentez au maximum d’égaliser les colonnes. Pensez aux petites choses qui vous semblent naturelles mais que vous n’êtes pas obligé(e)s de faire malgré tout pour remplir la première colonne. Par exemple accepter d’inviter des copains ou des copines, acheter des glaces pour faire plaisir à vos enfants, les emmener au cinéma…

Maintenant que vous avez rempli votre tableau, prenez conscience que vous pouvez travailler sur les éléments de la deuxième colonne.

Vous ne pouvez pas vous transformer d’un coup de baguette magique mais vous avez le choix et la possibilité d’accepter ces côtés de votre personnalité.

Vous pouvez, pour chaque point qui vous dérange, créer un mantra : c’est à dire une phrase que vous allez vous répéter le matin au réveil ET le soir juste avant de dormir, et qui, grâce à sa tournure positive et votre intention de bienveillance envers vous-même, vous permettra de vous accepter dans votre intégralité.

Exemples :

  • si vous avez mis dans la seconde colonne « je ne suis pas patient(e) », utilisez le mantra inverse « je me sens empli(e) de patience »
  • si vous avez noté « je manque d’attention », utilisez le mantra « je suis pleine d’attention » 

Et ainsi de suite…


L’idée n’est pas de devenir le contraire de ce que vous êtes mais vous pouvez remarquer simplement que lorsque l’attention est portée sur un point négatif, le cerveau se focalise dessus jusqu’à vous donner raison !

Ainsi, l’utilisation des mantras, vous permet naturellement de porter votre attention sur ce que vous faites réellement plutôt que sur ce que vous ne faites pas.

De cette façon, vous retrouvez petit à petit confiance en vous et créez une énergie positive à l’intérieure de vous même.

Toute énergie étant contagieuse, elle aura indéniablement des répercutions sur vos enfants.


Envie de t'épanouir ?



Remplis le formulaire ci-dessous et fais de la positivité ton alliée au quotidien sans utiliser ton temps !



Reçois mes conseils et astuces chaque samedi !

Harmonie Familiale respecte ta vie privée. Pas de spam. Consultes les conditions générales et politique de confidentialité.

Hidden Content

Une seconde chose importante à faire est de communiquer : 

DEMANDEZ À VOS ENFANTS QUELLE IMAGE ILS ONT DE VOUS.

Prenez le temps dont vous avez besoin avant de faire cette démarche, car les enfants sont naturellement honnêtes et naïfs. Ils n’auront aucunement conscience des conséquences de leurs mots.

Ce peut-être inconfortable pour vous mais cela vous permettra de porter votre attention sur des faits réels.

Il est possible que vous vous focalisiez sur un trait de votre personnalité en étant persuadé(e) que celui-ci nuit à votre enfant alors qu’il en est tout à fait autrement !

Alors si, au lieu de vous juger trop sévèrement, vous preniez le temps, de discuter avec chacun de vos enfants pour connaître leur avis sur la question.

Si votre intérêt est d’instaurer de l’harmonie dans votre relation avec vos enfants, quel meilleur moyen de savoir ce qui gène votre enfant que de lui demander ?

Vous pouvez présenter la démarche sous forme de jeu : « est ce que tu serais d’accord pour qu’on se dise un tour chacun un mot ou une petite phrase qui décrit l’autre, par exemple je te trouve gentil, et toi comment me trouves tu ? »

Attention, pour que votre enfant vous parle en toute sécurité, utilisez des mots doux pour décrire des choses négatives « je sais que tu n’aimes pas ranger le lave vaisselle » par exemple. Ca ne parle pas de lui directement, ça ne le dévalorise pas. L’objectif est que vous entendiez son point de vu sur vous.

Dites moi ce que vous avez découvert en faisant l’expérience avec vos enfants dans les commentaires.

Melanie
 

Cliquez ici pour laisser un commentaire ci-dessous 0 Commentaires