Comment rester en forme quand on est parent ?

S’il y a bien une chose qui est chamboulée à l’arrivée d’un enfant, c’est LE SOMMEIL.

Et s’il y a bien une chose qui est essentielle à notre équilibre, c’est LE SOMMEIL aussi !

 

Lorsque bébé est là, les nuits sont entrecoupées par ses réveils, en grandissant, il apprend à faire ses nuits mais subit les poussées dentaires et l’attaque de différents virus qui l’empêchent de dormir paisiblement toutes ses nuits complètes.

Par la suite, le petit enfant, développe des peurs liées à son sommeil, au noir et voit des monstres et fantômes qui peuvent le réveiller en pleine nuit ou lui procurer bien des ennuis pour s’endormir le coeur léger !

Honnêtement, jusqu’à l’âge de 7 ans environ, l’enfant est en acquisition d’un sommeil complet et serein.

Ce qui signifie que pour les parents, le sommeil devient entrecoupé pendant au moins 7 ans et plus si vous avez plusieurs enfants.

 

Il est donc primordial d’adapter son mode de vie à ses besoins de sommeil pour conserver son énergie vitale.

 

Même s’il y a des périodes qui peuvent être difficiles à passer, il existe des astuces pour se préserver en tant que parent.

 

 

La quantité de sommeil étant aussi importante que la qualité !

Je vois nombre d’adultes qui s’endorment après minuit, dorment 3h et ne parviennent plus à retrouver le sommeil.

Ils parviennent à mener leur vie ainsi parce que « ça a toujours été comme ça » et ne s’arrêtent pas sur l’importance de ce repos nocturne dont leur corps et leur esprit à tant besoin pour se régénérer.

 

Il existe quelques comportements à adapter dès l’arrivée de bébé pour conserver la quantité de sommeil nécessaire :

  • c’est marqué dans tous les livres : dormir dans la journée lorsque bébé se repose. C’est tellement nécessaire. On a tous tendance à profiter de ce moment pour s’activer et faire « ce qu’il y a à faire » au lieu de reprendre des forces.

 

S’OCCUPER DE SOI PASSE AVANT LE MENAGE, LE LINGE ET LES COURSES.

 

Pour trouver une bonne organisation et parvenir à s’adapter à sa nouvelle vie de parent, il est indispensable d’avoir une quantité de sommeil raisonnable.

 

 

Dormez au moins une fois en même temps que bébé et cela vous fera le plus grand bien.

  • Lorsque l’enfant grandit et « fait ses nuits », le rythme de sommeil du parent retrouve un peu son équilibre. Cependant, la tradition dans notre pays est de terminer sa journée devant sa télé «  pour se détendre ».

Les adeptes de cette méthode pensent se faire du bien et se laissent happer par l’écran au détriment de leur quantité de sommeil.

Attention à ce piège parce que c’est ainsi que s’accumule la fatigue (que l’on met souvent ensuite sur le dos du boulot ou des enfants).

Sans passer d’un extrême à l’autre, veiller à la quantité de sommeil suffisant dont votre corps à besoin en vous fixant par exemple une heure de coucher raisonnable.

Votre corps vous en sera reconnaissant le lendemain et les jours suivants…

 

  • Favoriser les activités « calmes » avant de vous coucher comme la lecture, l’écriture ou simplement le partage de votre relation de couple.

 

 

  • En pratiquant quelques respirations profondes avant de vous coucher, vous apaiserez votre mental et votre corps et votre sommeil n’en sera que favoriser.

 

  • La pratique de quelques étirements peut vous aider également à apaiser toutes les tenions que vous avez accumuler au cours de votre journée.

Ces deux derniers points peuvent être assez rapide et facilement réalisables pour être bénéfiques.  Il n’est pas nécessaires d’être un professionnel de la relaxation pour se faire du bien.

  • Enfin, si vous entez de la fatigue dans la journée et que vous en avez la possibilité, n’hésitez pas à vous accorder une petite sieste, dans la mesure du possible, pour permettre à votre corps et votre mental de se détendre.

Ces signes de fatigue attirent votre attention sur votre besoin de repos, ne les négligez pas.

 

Partagez en commentaires sous l’article vos astuces pour préserver votre sommeil.

Melanie
 

Cliquez ici pour laisser un commentaire ci-dessous 0 Commentaires