L’importance des mots

coeur, amour

3 choses à faire pour changer l’ambiance du quotidien avec ta tribu.

Il fallait que j’écrive un article sur ce sujet !

J’adore les mots, les choisir avec précision, en mesurer leur impact.

Je me suis toujours interrogée sur les personnes qui ne portent aucune attention à cela. Pour moi, ce sont comme des extra terrestres !

Probablement parce que je suis sensible à la réaction des personnes qui reçoivent les mots et parce que j’en ai fait l’expérience moi même.

Il y les mots qui nous remplissent de bien être, de joie et d’amour et ceux qui nous rendent tristes, nous blessent ou nous mettent en colère.

En assistant récemment à une conférence sur la Programmation Neuro Linguistique, j’ai découvert quel impact réel avaient les mots sur chacun de nous. Je te partage tout ça dans cet article.

Le discours dans le quotidien

discours

Dans ta vie quotidienne, tu utilises un nombre insoupçonné de mots. Tu ne t’arrêtes pas sur chacun d’eux, sinon ton discourt serait complètement décousu.

Pourtant, si tu prends le temps de porter ton attention sur ces mots que tu utilises chaque jour, tu pourras aisément te rendre compte de la tournure générale de tes paroles.

Le discours négatif

Il existe, en effet différentes façon d’utiliser notre langage.

Le discours négatif est insidieux, il n’est pas toujours repéré par ces utilisateurs, pourtant, il est dévastateur pour lui.

Voyons de quelle manière il s’exprime :

  • par l’utilisation de tournures négatives dans tes phrases

exemples : « je ne veux pas que tu touches à ça ! » ; « oh, je suis bête, j’ai oublié de prendre ça » ; « j’en ai marre, vous ne m’écoutez jamais » ; « je n’ai pas le temps »…

La tournure négative de la phrase se reconnaît à la présence des « ne…pas » dans la phrases ou « ne…plus », « jamais »…

boule

Ce qu’il est important de comprendre c’est que chaque toute petite action que tu fais dans ton quotidien à un impact sur toi ou sur ton entourage. C’est ainsi qu’en mettant plusieurs fois par jour de la négation dans ton discourt, tu fais entrer, sans t’en rendre compte du négatif dans ta vie.

C’est une petite action : je te mets au défi d’essayer de transformer le plus souvent possible tes phrases négatives en phrases positives !

exemples : « je préfère que tu laisses cet objet où il est » ; « je pourrai prendre ça une autre fois » ; « j’ai vraiment besoin que vous m’écoutiez » ; « je place mon temps autre part pour le moment »…

  • l’emploi de mots « cailloux »

Il s’agit de ces mots qui ne permettent pas à son destinataire d’évoluer, de progresser ou de passer à l’action de façon positive.

Il peut s’agir de mots tels que « nul », « méchant », « bête », trop petit », « incapable », « violence »…

Nous verrons un peu plus loin de quelle manière l’emploi de ces mots joue un rôle négatif sur celui qui les reçoit.

Le discours positif

positif

Cette approche du dialogue n’est pas réserver aux gens qui vivent dans le monde des bisounours !

En réalité, il s’agit d’une façon d’utiliser notre langage en ayant conscience de son impact sur nous même et sur notre entourage (donc ceux que l’on aime).

Le discours positif est l’emploi d’un maximum de tournures positive dans ton discourt et de mots plus doux.

Cette façon de construire ton dialogue va changer ce que tu reçois à travers les mots et aussi ce que tu envoies aux autres comme message.

exemple : si la première personne que tu croises le matin en sortant de chez toi, te parles systématiquement de ce qui lui poses problème dans sa vie ou si, au contraire, elle te partage sa joie de voir le soleil briller ce matin. Quelle différence cela aura t’il sur toi à ton avis ?

Elle ne niera pas pour autant ces problèmes mais déplacera juste son attention sur quelque chose d’agréable. Cela ne veut pas dire qu’il ne faut pas parler de ces soucis, j’ai bien précisé « systématiquement » !

Le choix

choix, route, chemin

Chacun de nous a la possibilité de choisir quel type de discours il souhaite privilégier.

Evidemment, selon ce choix, le quotidien sera complètement différent et pourtant les faits ne changeront pas pour autant dans l’immédiat…mais à moyen et long terme très certainement !

Des conséquences de ce choix découlera ton ressenti général.

Chaque mot ayant un impact sur ton corps, l’ensemble de ton discours jouera naturellement un rôle essentiel sur ton bien être.

Les différents type de langage

L’être humain a tendance a dire beaucoup de choses et oublie qu’il ne communique pas uniquement grâce à la parole.

Regarde un bébé et même un enfant. Avant de parler ou d’apprendre à utiliser les mots, le bébé s’exprime autrement. L’enfant aussi utilise d’autres moyens de communiquer que nous percevons mais dont nous ne prenons pas toujours conscience.

Le langage verbal

visage

Il ne représente que 7% du message.

Cela signifie que malgré nos croyances, nous percevons le message grâce à d’autres canaux sans nous en rendre compte.

exemple : « tu viens prendre un café ? »

Le langage para verbal

Il englobe la tonalité de ta voie, la musicalité, l’utilisation de sons aigus ou graves.

Pour faire très simple, il s’agit de la façon dont tu vas « dire » ta phrase.

Il représente 38% du message.

exemple : « tu viens prendre un café » dit d’un ton monotone ou alors d’un ton joyeux. L’une de ces deux façon te donneras davantage envie de d’accepter que l’autre.

Le langage non verbal

Il s’agit de l’ensemble des gestes que tu associes à ton discours. Chacun de nous bouge son corps en même temps qu’il parle et de façon très personnelle.

Certains bougent beaucoup le bras, d’autres le corps entier, ça peut être les jambes… On retrouve ici aussi la posture que nous prenons en parlant : les épaules plutôt en avant, le dos courbé ou au contraire la tête haute, le dos relevé vers le haut.

Le langage non verbal comporte également le regard : certains d’entre nous posent leurs regard ailleurs en parlant et d’autres vont fixer les yeux de leurs interlocuteurs.

regard

A travers le regard le message prend une autre dimension.

Enfin, il y a le visage et l’ensemble de ces « mimiques ». Nous avons une quantité de muscles sur notre visage, insoupçonnée ! Chacun à notre façon, nous les sollicitons en même temps que nous parlons.

Ainsi, selon l’emploi que nous faisons de notre corps au moment de faire passer un message, notre interlocuteur va soit être mis en confiance, soit se méfier, soit avoir envie de nous suivre, soit au contraire de s’enfuir…

Le langage non verbal représente 55% du message !

Les expériences du Dr Emoto

Cet auteur Japonais est connu pour ses théories sur les effets de la pensée et des émotions.

Il a étudié les conséquences de l’emploi de différents mots sur nos corps à travers plusieurs supports.

  • l’eau (qui compose à 70% notre corps)
  • le riz
  • les plantes

Ces expériences ont mis en évidence que l’emploi de mots d’amour ou de mots de haine provoque une réaction bien différente sur nos cellules.

De nombreuses vidéos sont disponibles sur ces travaux.

Récap

3 petites choses à faire pour changer l’ambiance de ton quotidien avec ta tribu :

  • adapter le discours que tu utilises dans ton quotidien afin de cultiver ton bien être et celui de ta tribu.
  • porter davantage ton attention sur tes gestes, ta posture, la direction de ton regard et ton intonation, pour donner de l’ampleur à ton message et obtenir l’attention de ta tribu.
  • choisir de cultiver l’utilisation de mots d’amour ou mots « doux »pour envoyer des ondes positives dans ta tribu.
Melanie
 

Cliquez ici pour laisser un commentaire ci-dessous 0 Commentaires
  • Commencez dès maintenant à ne plus crier