La course contre la montre

Comment je vais faire pour tout faire ?

Il t’arrive de commencer ta semaine en te demandant COMMENT tu vas réussir à caser tout ce que tu as faire.

Les bons jours, tu es capable de mettre en place une organisation au top et tellement bien remplie que tu as tout mis :

  • le temps avec tes enfants,
  • les courses,
  • le ménage,
  • la préparation des repas,
  • le boulo,
  • les devoirs,
  • les cadeaux pour l’anniversaire auquel ton enfant est invité,
  • l’accompagnement aux loisirs…
  • bref TOUT quoi … sauf du temps pour toi ?

Et tu te retrouves parfois juste fatiguée, ou carrément épuisée, en train de soupirer « Pfffffffffffffffffffffffffffffffff » comme ça !

Il t’arrive de douter, de ne plus être sûre de ce que tu fais, ni pourquoi tu le fais. Ou alors, tu te demandes si c’est vraiment la meilleure façon de faire ?

mer
océan

La journée type

Le réveil sonne : top départ !

Que tu sois en forme ou non, que tu aies bien dormi ou non, peu importe, la journée commence avec son lot d’obligations.

Les enfants se réveillent, tu prépares le petit déjeuner, tu t’assures qu’ils mangent suffisamment pour être forme, tu ranges tout et tu remets à peu près en état la pièce pour ne pas rentrer dans un dépotoir le soir.

Tu vérifies que tes enfants ne s’habillent d’une façon à peu près correcte pour aller à l’école et tu vérifies qu’ils n’esquivent pas le brossage de dent !

Entre temps, bien sûr, tu gères les conflits entre eux parce que serait une matinée sans bataille, sans injure ou sans croche patte ?!

Au milieu de tout ça tu essayes de te préparer pour toi aussi ressembler à peu près à quelque chose pour aller bosser. Et souvent, tu zapes le maquillage parce que tu es obligée de faire un choix. De toute façon, tu n’as plus le temps parce que le petit dernier est en train de pleurer et qu’il ne veut pas aller à l’école.

tasse
travail

Deuxième journée : le boulo

Quand tu parviens à déposer ta troupe à l’école, tu n’as pas le temps d’être fière de toi, de tout ce que tu as déjà accompli parce qu’il est temps pour toi de partir au travail.

Et là encore, que ta journée ait été facile ou massacrante, tu retournes vers ta tribu et il est déjà …. oh my God !!!! 18h !!!!!

Troisième : la soirée

Mais il reste les devoirs à gérer que le grand ne veut pas vraiment faire. La douche du petit qui n’est vraiment pas motivé pour y aller…comme tous les jours !

Bien sûr, il y a le repas à préparer en même temps et le timing à respecter. Et tu sais pertinemment que passé une certaine heure, les enfants sont tellement fatigués que non seulement ils manqueront de sommeil mais que le reste de la soirée va être un vrai massacre !

S’il te reste un peu d’énergie, tu vas lire l’histoire du soir et quand tes amours seront endormis paisiblement…ou pas…tu sais qu’il te restera encore la maison à ranger et quelques petites choses à finir pour recommencer demain.

foret

Et la semaine

Cette journée se reproduit au moins 5 fois dans ta semaine et quand le week end arrive, tes enfants rentrent de l’école avec un sac lourd comme ta valise de vacances et une montagne de devoirs à faire.

Parce que le week end, comme il y a plus de temps, autant mettre plus de devoirs, n’est ce pas !! Au cas où la famille s’ennuierait et aurait trop de temps pour se détendre !

Tu ajoutes à ça les extra des activités sportives qui ont souvent lieu les week end et te voilà coincée pour seulement envisager un moment improvisé selon vos envies.

Le bilan

J’ai un peu forcé la description mais franchement, les journées ne ressemblent pas à ça la plupart du temps ?

Nous sommes pourtant souvent surprises de nous sentir stressées, dépassées, fatiguées ou surmenées.

herbes

Nous nous surprenons à crier trop souvent, à avoir des gestes de raz le bol parfois ou à punir nos enfants parce que nous ne savons plus trop comment faire.

Nous avons peur en entendant de plus en plus de burn out, de dépression, de maladie se déclencher. Parfois même tout près de nous.

Nous ne voyons pas le temps passé « il défile trop vite » disons nous. Pourtant nous passons une bonne partie de notre temps dans les magasins pour racheter des vêtements à nos enfants qui n’arrêtent pas de grandir !

Parce que oui, pendant que nous relevons quotidiennement notre défi personnel d’adulte d’aujourd’hui, nos enfants grandissent, changent et se développent.

Y-a-t’il une issue ?

Ce bilan ne fait pas vraiment rêver mais il reflète pourtant une réalité.

Dans notre société aujourd’hui, la journée de 99% des mamans ressemble à ce tableau.

Mais est ce qu’il est possible de faire autrement me diras-tu ?

fleur
fleurs
jaune

J’apprends à mes enfants à faire la différence entre ce qu’ils ont envie de faire et ce qu’ils doivent faire. Au départ, ce terme de « devoir » me gênait parce que des enfants devraient pouvoir faire uniquement ce qu’ils leur plaît. « Ils auront bien le temps d’avoir des responsabilités » !

Et en même temps, je suis une adepte de l’équilibre : prendre conscience de leurs obligations de façon adaptée en fonction de leur âge bien sûr. Aménager un bon temps de loisirs quotidien me semble être un juste milieu satisfaisant. Car oui la vie est pleine d’obligations, comme nous venons de le voir.

Et il y en a tellement que nous oublions trop souvent de ralentir, de nous poser 5 minutes sur le canapé, de nous accorder du temps ou même juste d’envoyer balader la routine et ses obligations de temps à autre !

S’il y a une obligation à mettre tous les jours dans notre liste, c’est celle de lâcher la pression, de jouer, de rire, de perdre du temps !

Je t’assure, nous oublions trop de garder cet équilibre entre devoirs et loisirs alors qu’il est tellement nécessaire.

Les bienfaits de l’équilibre

arbre
orange

C’est lui qui nous permet de rester en bonne santé déjà.

Mais aussi de partager et de créer des moments de complicité avec nos enfants. De les voir grandir, de les regarder évoluer et de les écouter nous parler de ce qu’ils aiment.

Il nous offre l’occasion de ressentir de la joie parce que c’est lui qui nous permet :

  • de rire,
  • de jouer,
  • d’être simplement dans le moment présent et non plus dans l’action

L’équilibre nous aide à passer des moments agréables avec ceux que nous aimons sans penser à notre to do liste du lendemain ou du week end prochain.

C’est grâce à lui que nous allons pouvoir renforcer le lien qui nous unit à nos enfants. En vivant réellement avec eux et non plus juste à côté d’eux comme des zombies.

bourgeons

Quand nous avons la possibilité de cultiver ces moments de joie, les bienfaits se généralisent :

  • notre peau est plus belle,
  • nos cheveux aussi,
  • notre ligne est stable
  • et notre niveau d’énergie se renouvelle chaque jour suffisamment pour nous permettre de réaliser nos obligations.

Nous nous mettons beaucoup trop la pression en tant que femme et en encore plus en tant que maman !

Agir pour laisser de la place à la vie

Une chose est sûre : il est impossible d’enlever toutes les obligations de nos quotidiens. En tout cas, si nous voulons rester intégrées à cette société.

Par contre, nous avons la possibilité de nous aménager des temps de vie pour nous et pour nos enfants.

Pour ça, il est indispensable de revoir les priorités. Qu’est ce qui est vraiment le plus important pour soi au quotidien, aujourd’hui ? Pour t’aider, imagines toi à 85 ans et demandes toi ce que tu aimerais avoir comme souvenirs de ta vie de maman.

C’est assez radical en général !

fleur

Nous sommes prises dans le tourbillon du quotidien et nous laissons nos priorités aux oubliettes mais nous nous trompons ! Et un jour, il sera trop tard !

Alors réagissons maintenant et mettons du temps et de l’énergie, de façon équilibrée, dans nos priorités puis nos obligations.

Et chaque fois que tu en auras besoin, que tu te sentiras fatiguée ou découragée en pensant à tout ce que tu as à faire, je t’invite à relire cet article pour te recentrer et retrouver ton équilibre !

Moi je le ferai ! Et toi ?

Melanie
 

Cliquez ici pour laisser un commentaire ci-dessous 0 Commentaires
  • Commencez dès maintenant à ne plus crier