Des solutions concrètes : quand ton enfant ne veut pas ranger !

Il se peut que dans ta tribu tu rencontres quelques difficultés avec le rangement des jouets ! 

Tes enfants ne sont pas toujours coopérants et toi, tu n’es pas toujours au meilleur de ta forme et de ta patience ! 

Pourtant, tu souhaites rester dans la bienveillance et éviter d’entrer dans un jeu de pouvoir pour obtenir la coopération de tes enfants. 

Je te propose d’appliquer quelques étapes simples qui t’aideront à réagir en restant dans la bienveillance même si tu es fatigué(e) et sans énergie. 

1 – Pose la situation de façon de claire en disant à tes enfants ce que tu attends.

Tu peux choisir selon ta préférence différentes organisations :

  • de ranger entre chaque activité
  • de ranger chaque jour les jouets
  • de ranger à la fin de la semaine

Quel que soit ton choix, rappelles toi qu’il est important de rappeler à tes enfants votre organisation pour l’inviter à passer à l’action.

Utilise des phrases courtes et positives (sans négation) pour que le message soit bien entendu.

2 – Annonce la conséquence logique que tu mettras en oeuvre en cas de non coopération. 

Si malgré ça ton enfant ne se met pas en action pour procéder au rangement, tu peux avoir recours aux conséquences logiques. Toujours en lien avec la situation.

Je te propose plusieurs alternatives ici :

  • Prendre les jouets qui ne sont pas rangés et les mettre de côté. Tu peux les rassembler dans une boite, dans le garage ou ailleurs. L’idée est d’expliquer à ton enfant qu’il n’aura plus accès aux jouets non rangés.

Détermine un nombre de jours précis et dis le à ton enfant clairement.

  • Tu as la possibilité également de choisir de donner ces jouets à une association. Cette solution sera plus adaptée à des enfants plus grands, en âge de bien comprendre la conséquence (aux alentours de 7 ans).

3 – Applique ta conséquence si besoin. 

Tu as à présent posé le cadre et la conséquence.

C’est désormais à ton enfant de choisir ce qu’il va faire.

Alors, s’il choisit de ne pas ranger malgré tout, tu vas mettre en application la conséquence que tu auras annoncée.

Ne néglige pas cette étape. C’est sur elle que repose le bon fonctionnement de ce procédé.

4 – Accueille les émotions de ton enfant avec bienveillance. 

Ton enfant risque de ne pas être content de voir ces jouets hors de portée pendant un certain temps voire pour toujours.

C’est pourquoi tu seras présent(e) avec toute la bienveillance dont seras capable à ce moment là, pour accueillir ses émotions.

Ecoute le te dire son mécontentement et vider son sac !

Laisse les jugements et autres phrases négatives qui vont te traverser l’esprit de côté. Elles n’ont pas leur place ici et ne serviront pas la bienveillance à laquelle tu aspires.

5 – Laisse une deuxième chance si ton enfant est encore petit (jusqu’à 4 ans environ).

Si tu le souhaites, tu as tout à fait la possibilité ici de laisser une seconde chance à ton enfant.

Pour que cette chance soit constructive pour ton enfant, il est important qu’il s’engage.

En effet, ton enfant devra s’engager auprès de toi à respecter le fonctionnement de votre famille vis à vis du rangement des jouets.

6 – Evalue le résultat de ce que tu as mis en place pour réajuster si nécessaire. 

Sur plusieurs jours, voire plusieurs semaines, tu feras l’essai avecla conséquence que tu as choisie.

Ensuite, tu feras un point afin de voir si elle fonctionne ou elle a besoin d’être améliorer.

La conséquence est utile en cas « d’urgence », quand tu te sens vraiment à bout et que tu sens que tu auras du mal à rester calme. 

Dans la mesure du possible, je t’encourage à trouver des solutions aux problématiques du quotidien avec tes enfants.

En définissant ensemble les règles de fonctionnement de votre famille, les conflits seront considérablement diminués. 

Le rassemblement familial est un moyen de trouver des solutions ensemble et je t’en parle en détail dans cette vidéo : voir la vidéo du rassemblement familial en cliquant ici.

Je t’invite à laisser tes commentaires sous cet article. Partage ce qui fonctionne pour toi !

Melanie
 

Cliquez ici pour laisser un commentaire ci-dessous 0 Commentaires
  • Commencez dès maintenant à ne plus crier