Comment se faire respecter ?

Dans la relation qui l’unit à son enfant, le parent peut avoir l’impression de ne pas « se faire respecter ».

 

 

Voici quelques exemples de comportements de l’enfant qui peuvent engendrer de telles pensées de la part du parent :

 

  • si le parent demande quelque chose à son enfant et qu’il ne le fait pas ou refuse de le faire,
  • le parent peut être en train de parler à son enfant et celui-ci ne lève pas la tête pour signaler son écoute et continuer son activité,
  • le parent pose une limite à son enfant qu’il dépasse 5 minutes après ou le lendemain,
  • le parent informe son enfant qu’il est l’heure de rentrer et l’enfant poursuit son jeu.

 

Dans ces situations, et il y en a probablement d’autres, certains parents ont cette impression de ne pas être respectés.

 

De quelle façon peuvent-ils parvenir à changer les choses et se sentir respectés ?

 

1- L’autorité ?

 

Faudrait-il que les enfants obéissent au doigt et à l’œil dès que le parent formule une demande ou pose une limite ?

Oui, si vous ressentez ce manque de respect, la solution que je viens de citer vous semble sûrement répondre à vos attentes.

Cependant, peut être qu’en la lisant, vous vous rendez compte que très peu d’enfants agissent de la sorte.

Ceux qui obéissent au doigt et à l’oeil sont des enfants élevés dans l’autorité. Avec certainement beaucoup de bonnes intentions derrière mais avec l’usage de la force malgré tout.

 

 

2- La bienveillance

 

Il existe aussi des enfants qui écoutent parce que leurs parents les traite avec respect et prennent la responsabilité de leurs sentiments.

 

Alors si vous avez l’impression de ne pas vous faire respecter et que vous souhaitez utiliser la bienveillance dans votre famille plutôt que l’autorité, je vous invite à vous demander pourquoi vous avez cette impression de non respect ?

 

Bien sûr, je suis convaincue que rien n’est tout tout noir ou tout blanc. Il n’y a jamais qu’une seule explication ni que deux possibilités.

 

Vous faites peut-être partis des parents qui utilisent la majeure partie du temps la bienveillance et qui parfois utilise une touche d’autorité pour quelques raisons que ce soit. Il y a tellement de possibilités pour trouver l’harmonie et c’est assez rassurant parce que cela signifie que chacun peut trouver celle qui lui correspond.

 

Le but ici est d’essayer de comprendre pourquoi vous ressentez ce manque de respect.

 

3- Les points sensibles 

 

Je vous invite donc à vous tourner vers vous-même et plus particulièrement vers ce que l’on appelle votre enfant intérieur.

En règle générale, lorsque l’on ressent une émotion déclenchée par le comportement de quelqu’un d’autre c’est que nous avons été touchés sur un point sensible.

 

 

Lorsqu’il est question de respect, il peut y avoir, par exemple, les explications suivantes:

  • le manque de respect ressenti peut être lié à une peur : la peur de ne pas contrôler une situation, la peur d’être jugé par l’entourage qui observe, la peur de voir apparaître une autre émotion telle que la colère, la peur de perdre son « statut » de parent, la peur d’être démuni(e),
  • il peut être lié à un manque de respect que vous vous portez à vous même. Il arrive souvent que ce que l’on reproche aux autres nous concerne de plus près que ce que nous aurions imaginé. Si vous ressentez cette émotion, il est possible quand prenant un peu de recul, vous vous aperceviez qu’effectivement vous avez tendance à être dur(e) avec vous même, à vous dévaloriser, vous juger et avoir des pensées négatives régulièrement envers vos propres attitudes.

 

Le comportement de votre enfant va du coup vous sembler intolérable car il va ajouter une couche à votre ressenti  et vous déstabiliser dans votre confiance.

 

  • Peut être encore qu’il vous paraît impensable, inconsciemment, que vos enfants aient le droit de faire ou dire des choses qui vous étaient absolument interdites dans votre enfance. 

 

Vous avez grandi en construisant certaines croyances limitantes liées à l’éducation que vous avez reçu et prendre de la distance par rapport à elles pour créer une relation nouvelle avec vos enfants demande beaucoup d’énergie et du temps. Et cela passe d’abord par une prise de conscience.

 

 

Ce sont ici certaines hypothèses et encore une fois il en existe sûrement d’autres.

L’essentiel est que vous puissiez trouver l’origine de ce ressenti pour vous.

 

4- LA CLÉ

 

Voici LA clé principale pour parvenir à « vous faire respecter » , à vous sentir respectable.

 

En réalité la solution et non la formule magique, est d’AVOIR CONFIANCE EN VOUS.

 

Parce qu’en ayant confiance en la personne que vous êtes au plus profond de vous, vous ne vous sentirez pas menacé(e) par les refus, les oppositions ou la légèreté de vos enfants.

 

En prenant confiance en qui vous êtes, en apprenant à connaître vos valeurs et vos points forts, vous parviendrez toujours à trouver une alternative pour atteindre votre objectif et faire disparaître cette impression de manque de respect.

 

Partagez dans les commentaires ce dont vous avez pris conscience pour vous, cela peut aider d’autres personnes à y voir plus clair.

Melanie
 

Cliquez ici pour laisser un commentaire ci-dessous 0 Commentaires
  • Commencez dès maintenant à ne plus crier