Comment intervenir efficacement dans un conflit entre tes enfants ?

Quand tu assistes aux disputes de tes enfants, tu as en général plusieurs possibilités dans ton positionnement.

1- Tu peux intervenir en te fachant et en ordonnant à tes enfants d’arrêter ça tout de suite !

2- Tu peux choisir de les laisser régler ce conflit par eux même sans intervenir.

3- Tu peux les guider pour leur apprendre à gérer ce genre de situation 

Je te propose de développer ici le troisième point. Tu pourras découvrir de quelle manière tu peux accompagner tes enfants dans l’apprentissage de la gestion du conflit.

1 – Ce qui s’est passé dans ma tribu

Avant cela, je vais te parler de ce que j’ai fait dans un premier temps.

Dans un soucis d’apprendre à mes enfants à devenir autonome dans la gestion de leur conflit, je leur avais d’abord proposé la solution suivante.

Ils choisissaient un mot « code » et l’utiliseraient lorsqu’ils voudraient arrêter le jeu.

Chacun avait choisi son mot et semblait assez content.

Sauf que dans la pratique, le mot était peu utilisé ou peu respecté.

Je suis donc partie à la chasse aux nouvelles solutions.

2 – Le rassemblement familial

Alors j’ai employé les grands moyens et j’ai pratiqué un rassemblement familial afin de trouver une nouvelle solution.

Je te remets le lien de la vidéo ici si tu souhaites découvrir plus en détail de quoi il s’agit :

Mes garçons, d’habitudes débordants d’imagination ont calé sur ce sujet !

C’est pourquoi j’ai fait ma proposition. Et elle a fait mouche !

Je leur ai demandé ce qu’ils pensaient du fait que j’intervienne quand ils se bagarrent et que ça dégénère. J’ai proposé de les séparer et les mettre chacun dans une pièce.

Ma solution a été adoptée avec quelques précisions importantes pour mes enfants.

3 – La solution

Mes enfants ont donc précisé qu’il fallait que j’intervienne calmement et que j’apporte le doudou à mon petit.

J’ai à mon tour, accepté leurs propositions et nous avons mis en place cette nouvelle solution.

J’ai pris conscience à travers cet échange que vouloir guider ces enfants vers l’autonomie nécessite parfois une intervention mesurée.

Le fait d’avoir posé les choses ensemble et d’avoir écouté les besoins de mes enfants à permis de se mettre d’accord, que chacun puisse s’exprimer et surtout que mon intervention soit comprise comme une aide.

4 – En pratique

Par la suite, j’ai utilisé notre solution et elle a très bien fonctionnée.

Mes enfants se sont rappelés de notre rassemblement et ont bien compris l’utilité de mon intervention.

Et curieusement, depuis ce jour là, mes interventions sont de moins en moins nécessaires !

Rappelles toi que tu peux t’améliorer chaque jour.

Melanie
 

Cliquez ici pour laisser un commentaire ci-dessous 0 Commentaires