Comment faire quand le petit imite le grand ?

enfant

Aussitôt que le nombre d’enfant dans ta tribu dépasse l’enfant unique, tu peux constater qu’il y a une période incontournable durant laquelle le plus petit va imiter le plus grand.

Tu vas te retrouver à répéter les limites autant de fois que tu as d’enfant et ce, même s’ils sont tous présents quand tu donnes ta position !

Je te donne des pistes pour savoir de quelle manière te positionner sans y laisser toute ton énergie mais aussi sans dévaloriser le plus grand ni surprotéger le plus petit.

C’est une période

La première chose à savoir est que cette situation est passagère. 

Je te rassure si tu es confronté(e) à cette problématique, ça ne devrait pas durer.

Il te suffit de gérer les choses en évitant quelques pièges et tout devrait rentrer dans l’ordre assez rapidement.

Eviter la comparaison

Je t’invite à éviter les phrases comme :

  • « Ce n’est pas parce que ta soeur fait ça que tu dois le faire »
  • « Arrête de faire comme ton frère »
  • « Je ne veux pas que tu fasses comme ton frère »

En utilisant des phrases comme celles-ci, tu vas rendre, involontairement, ton grand responsable de tout. C’est lui qui va , indirectement « porter le chapeau » de toutes les situations que son cadet va imiter !

Il est important que tu prennes conscience que ton petit dernier grandit. Il sort doucement de son statut de bébé et il est temps qu’il apprenne lui aussi à se responsabiliser. 

Ce mot peut te paraitre « adulte » mais il n’en n’est rien.

A chaque stade de son développement, ton enfant à la capacité de prendre de nouvelles responsabilités à la hauteur de ses compétences bien entendu. 

C’est en le guidant petit à petit qu’il apprendra cette notion et que tu l’aideras aussi à devenir de plus en plus autonome. 

Valorise le grand

Prend la peine d’expliquer à ton grand son nouveau rôle : celui de grand frère ou de grande soeur.

Dans ce nouveau statut, il va avoir une possibilité infinie de belles choses à transmettre au plus petit. L’idée étant de lui montrer qu’il est grand et qu’il peut se sentir fier d’être le plus grand. 

Je crois que dans ce genre de situation, selon l’attitude du parent, l’ainé sera content, fier d’être le plus grand ou au contraire, il se sentira alourdi par cette position : notamment s’il est porté responsable des comportements du plus petit ou si on lui demande toujours de montrer l’exemple. 

Il faut garder à l’esprit qu’il reste un enfant lui aussi et qu’il a le droit de faire encore des choses en se trompant (ce qu’on pourrait appeler des bêtises). 

Responsabilise le petit

De même, je t’invite à commencer, en douceur, à responsabiliser ton petit.

Tu peux lui expliquer que la règle que tu poses est valable pour tous dans votre famille. Ainsi les grands comme les petits sont invités à la respecter. 

Appuie sur le fait que le petit à le choix de faire ou non la même bêtise que le plus grand. Il n’est pas obligé de faire pareil.

Il va ainsi apprendre au fur et à mesure à se sentir impliquer dans ses actions. 

Ce qui me semble important ici est de formuler un message quasi identique aux deux enfants.

Pense à constater les comportements positifs 

C’est une étape importante qui encouragera tes enfants dans leurs comportements.

Nous avons tous besoin d’être encouragé et reconnu dans nos efforts !

Il ne s’agit pas d’en faire des tonnes et de d’exagérer « oh bravo tu es trop fort !!! »

Attention aussi à ne pas entrer la non plus dans les comparaisons telles que « ah je vois que tu ne fais la même bêtise que ton frère aujourd’hui, bravo! » ou « toi au moins tu écoutes ce que je demande »…

Il sera préférable de rester le plus neutre possible en soulignant simplement le constat de l’amélioration

« oh, je vois que tu as vraiment eu un comportement de grande soeur en aidant ton petit frère à finir son puzzle » ou « j’apprécie que tu respectes ma demande »…

En appliquant ces quelques astuces, ton petit deviendra de plus en plus autonome et ton grand prendra goût à son rôle de grand !

Melanie
 

Cliquez ici pour laisser un commentaire ci-dessous 0 Commentaires
  • Commencez dès maintenant à ne plus crier