Comment guider votre enfant vers son épanouissement ?

Parfois vous mettez différentes solutions en place afin de bien guider votre enfant mais rien n’y fait, il reste comme « coincé » dans un comportement.

Cela peut s’expliquer de multiples façons et je vous propose ici de vous centrer sur son histoire afin de le guider au mieux vers son épanouissement.

1- La grossesse

La vie de votre enfant commence dès sa conception.

Cela semble logique mais peut être très vite oublié.

La façon dont vous avez vécu votre grossesse joue son rôle dans le ressenti de votre enfant.

Vous avez pu vous sentir très détendue pendant cette grossesse, calme et à l’écoute de vos besoins.

Ou au contraire plutôt stressée, malade, nerveuse, frustrée…

Quels que soient vos ressenti pendant cette période, votre enfant les a forcément ressenti aussi et cela peut vous aider à le comprendre un peu plus, le connaître mieux.

Inutile de vous culpabiliser : rappelez-vous que vous avez fait là aussi de votre mieux et que vous êtes la meilleure maman pour votre enfant !

2- L’accouchement

L’accouchement est un moment important pour la maman et représente la naissance de votre enfant.

C’est ce jour là qu’il fait ses premières respirations dans notre monde et qu’il va faire connaissance avec ses parents autrement qu’à l’intérieur : c’est la rencontre.

La nature fait bien les choses et on dit que c’est l’enfant qui choisit le jour de sa naissance.

On comprend qu’il soit si important pour lui !

Cependant les choses peuvent être très différentes selon l’endroit où l’accouchement à lieu, l’équipe médicale qui vous prend en charge ou celle qui est de garde ce jour là.

De nombreux paramètres peuvent changer cette donne naturelle et ainsi l’arrivée de votre enfant.

Par exemple, un accouchement déclenché et vécu comme quelque chose d’imposé par votre enfant. Ce n’est pas lui qui choisit de venir mais il se sent bousculé dans sa bulle et contraint de suivre le mouvement imposé !

Lorsque des complications surviennent et qu’une chirurgie est nécessaire (césarienne) votre enfant se fait « extraire » de son cocon au lieu d’en sortir par lui même avec votre aide.

Tous ces événements sont vécus comme des premières expériences par votre enfant et jouent un rôle dans sa construction.

3- Les premiers jours de sa vie

Selon le déroulement de l’accouchement, les premiers jours de vie de votre enfant peuvent être très différents.

Un enfant né par voie basse quand tout c’est bien passé, pourra rester en contact peau à peau avec sa maman immédiatement et aussi souvent qu’il le souhaite. Il ne sera pas nécessairement séparé de sa maman et développera ainsi un grand sentiment de sécurité.

Si la maman ou le bébé doivent être séparés pour quelques raison que se soit, le lien est mère-enfant est entrecoupé et l’enfant peut se sentir gêné. Il cherchera instinctivement sa maman.

Ce dernier mettra plus de temps à se sentir confiant et sécurisé.

4- En pratique

Ainsi le ressenti de votre enfant pendant qu’il se trouvait bien au chaud dans votre ventre, la façon dont il a choisit ou pas de venir vous rencontrer dans ce monde et le contact qu’il a pu avoir avec sa maman dans ses premiers jours de vie sont autant d’expériences que votre enfant à déjà vécu.

Tout ce vécu va influencé le comportement de votre enfant pendant ses premières années de vie.

Bien sûr il y en aura d’autres qui vont s’ajouter au fur et à mesure mais il est bon de se rappeler que l’enfant à son propre vécu personnel qui fait de lui ce qu’il est chaque jour !

La prise de conscience de ces faits par les parents peuvent les aider à guider leurs enfants. Ils peuvent choisir d’être plus patients face à certains comportements qu’ils comprennent mieux ou plus tolérants.

Ils comprennent aussi pourquoi sur plusieurs enfants, tous n’ont pas les mêmes réactions.

 

Partagez en commentaires sous l’article.

Melanie
 

Cliquez ici pour laisser un commentaire ci-dessous 0 Commentaires
  • Commencez dès maintenant à ne plus crier