Comment combler ton besoin d’écoute au quotidien ?

coeur

Quand on se répète que nos enfants ne nous écoutent pas et que l’on rêve de changer les choses de façon pacifiste, il me semble nécessaire de garder à l’esprit la phrase suivante : 

« Tu ne peux pas changer les autres (ici tes enfants) mais tu peux agir sur toi »

Cette situation met en évidence un besoin clair d’écoute chez toi qui n’est pas entièrement satisfait.

Je te propose 2 clés pour t’aider à combler ton besoin d’écoute dans ton quotidien.

1 – Apprends à écouter ton corps = écoute toi toi-même.

Cette première clé est tournée vers toi uniquement.

Ton corps t’envoie sans cesse des messages afin de te donner des informations sur tes besoins. Le soucis, c’est que dans notre société nous sommes vraiment déconnecté(e)s de nos corps.

Nous passons notre temps à tenter de nous organiser (ou pas) pour réussir à faire tout ce que nous avons à faire. Et la liste peut être longue !

De cette façon, nous nous oublions complètement et accumulons ainsi des frustrations, de la fatigue, un manque d’énergie…

J’aime cette phrase très utilisée au Canada qui dit « est ce que ça me fait oui ou est ce que ça me fait non » ?

Je t’invite à te poser le plus régulièrement possible cette question dans le but de te reconnecter petit à petit à ton corps. 

  • est ce que tu as vraiment faim ?
  • est ce que tu as assez d’énergie pour faire tout le ménage aujourd’hui ?
  • est ce que tu as vraiment envie d’aller à ce repas ?
  • est ce que ton corps ne te réclame pas un peu de repos ?
  • est ce qu’il te semble douloureux à certains endroits ?

Il ne sera pas toujours évident, dans un premier temps de satisfaire tous tes besoins parce que cela va te demander un grand chamboulement mais en faisant de petits pas, tu parviendras à organiser tes journées de plus en plus en accord avec les besoins de ton corps.

La conséquence

Il faut comprendre qu’en accumulant la non satisfaction de tes besoins, tu finis indéniablement par reprocher aux autres de ne pas les satisfaire pour toi !

C’est ainsi que se créent des conflits, des tensions dans ta relation aux autres et particulièrement avec tes enfants.

2 – Repère autour de toi, les personnes qui savant t’écouter.

Cette seconde clé est orientée davantage vers l’extérieur.

Je t’invite à chercher, dans ton entourage les personnes qui sont réellement capables de t’écouter lorsque tu en as besoin. Il peut s’agir de ton conjoint(e), tes amis, amies, famille, collègue…

Dresse une liste, manuscrite si possible, afin de bien les garder à l’esprit.

Tu prendras conscience, de cette façon, que tu as la chance d’avoir auprès de toi des gens pour t’écouter.

Cette qualité est un trésor !

Une fois cette liste faite, je t’encourage vivement à te tourner vers ces personnes régulièrement quand tu as besoin d’être écouté(e). Ce n’est pas une liste faite pour faire une liste mais une liste destinée à être utile !

Elle t’aidera à satisfaire et nourrir ton besoin d’écoute lorsqu’il se manifeste.

Pour résumer, c’est en cultivant au quotidien, l’écoute de ton corps et en te tournant vers tes proches qui sont prêts à écouter que tu combleras petit à petit ce besoin d’écoute que tu as et qui est tout à fait légitime.

3 – Quel rapport avec tes enfants ?

Tu te dis peut être « ok mais je ne vois pas comment mes enfants m’écouteraient davantage parce que je comble ce besoin d’écoute ????? »

Voici l’explication : 

Sache que si ton besoin d’écoute est comblé régulièrement dans ton quotidien, tu seras malgré tout confronté(e) aux mêmes problématiques avec tes enfants.

Cependant, ta réaction par rapport aux comportements de tes enfants lorsqu’ils ne t’écoutent pas changera naturellement.

Et c’est ce qui va faire toute la différence ! Tu n’auras rien changé chez eux mais tu auras agit sur toi.

De cette façon, ton besoin étant comblé, tu parviendras à te positionner de façon plus douce parce que l’impact de leurs comportements sur toi sera moindre.

C’est ainsi que tu mettras en place un cercle vertueux. `

En effet, en constatant que tu changes de réaction, le comportement de tes enfants changera très probablement !

Melanie
 

Cliquez ici pour laisser un commentaire ci-dessous 0 Commentaires
  • Commencez dès maintenant à ne plus crier