Comment aider votre enfant à développer ses qualités ?

Cet article est une invitation à la découverte de votre enfant et a pour objectif de vous aider à souligner ses forces.

 

 

Bien sûr vous connaissez votre enfant : vous vivez avec lui depuis sa naissance, vous l’habillez, le lavez, jouez avec…

 

Mais avez-vous déjà vraiment pris le temps de le décrire ? Seriez-vous en mesure de parler de lui de façon positive pendant plus d’une minute ?

 

De quelle façon parlez vous de votre enfant avec vos amis, votre famille ?

 

1) Les étiquettes 

 

La manière dont vous voyez votre enfant le place dans une catégorie sans le vouloir. C’est ce que l’on nomme, en communication non violente « les étiquettes » !

 

Les étiquettes vous entrainent facilement dans un cercle vicieux parce que plus vous parlerez négativement de votre enfant, plus il va se conformer à vos dires (même s’il ne vous entend pas, il ressent votre état d’esprit), et plus vous vous convaincrez qu’il est ainsi.

 

Parler « négativement » peut être involontaire « il a encore renversé son bol ce matin, de toute façon lui, c’est tous les jours ! Il ne fait jamais attention! »

 

2) Les forces

 

Si au contraire, vous soulignez ses qualités, ses forces, votre enfant aura naturellement envie de les renforcer !

Il ne s’agit pas de se voiler la face et de penser que votre enfant est parfait, mais simplement de mettre l’accent sur ce qui est positif.

 

Exactement comme avec vos pensées : lire l’article « comment rester positif »

 

Je vous mets au défi ! Pas si facile que ça ! Non pas que votre enfant soit plus facile à critiquer qu’à complimenter, mais simplement parce que votre cerveau relève plus aisément les côtés négatifs que positifs.

D’où l’intérêt de cet exercice !

 

3) Le guide

 

A- Dans un premier temps, listez tout ce qui le caractérise, bon et moins bon.

Exemples : Il aime courir, sauter, grimper partout, gouter à tout, chanter, jouer, danser, crier, taper, jeter, faire des chatouilles, embêter ….

 

B – Ensuite essayer de relier ces mots à des forces qui peuvent le représenter et qui pourront l’aider à se connaître.

 

 

Exemples :

S’il aime courir, sauter, grimper : il peut être un enfant plein de vie, d’énergie et cette énergie il peut être capable de la mettre au service d’une bonne cause.

Il y a des personnes qui manquent d’énergie et qui ont besoin de se sentir booster par des gens dynamiques !

 

L’idée est de porter un nouveau regard sur ce qui vous gêne de votre enfant ou ce qui pourrait gêner votre entourage.

Ne vous laissez pas influencer et ayez une vision positive de votre enfant.

 

Autre exemple :

S’il crie beaucoup : peut-être qu’il aura l’étoffe d’un grand orateur ou d’un chanteur pourquoi pas. Essayez d’explorer, de jouer avec ses différentes facettes.

Ne vous laissez plus « déranger » par elles mais transformez le !

 

Faites un jeu :

Découpez des petits morceaux de papier, vous écrivez des phrases courtes dessus. Vous les pliez et les mettez dans une boite pour faire un tirage  aux sort. Quand votre enfant pioche, il doit lire le mot, le plus doucement possible, puis la fois d’après le plus fort possible, puis entre les deux. Aidez le à explorer les différentes tonalités de sa voix.

 

C – Si des idées ou des traits négatifs vous viennent à l’esprit, ne vous arrêtez pas dessus.

Vous le faites naturellement au quotidien.

Ici, l’objectif est de découvrir votre enfant au delà de ce qui vous dérange d’habitude ou des critiques que vous pouvez entendre de votre entourage (école inclus).

 

D – En dernier lieu, je vous propose de mettre toutes vos observations par écrit.

Quoi de plus imprégnant que l’écriture.

Cet écrit pourra vous servir dans les moments d’exaspération et peut être aussi qu’il pourra aider votre enfant en grandissant, quand il sera dans moments de doutes sur lui-même ou de complète dévalorisation !

 

Allé, prenez une feuille, un stylo et lancez vous ! Et dites moi en commentaire si cet exercice vous a paru simple ?

Melanie
 

Cliquez ici pour laisser un commentaire ci-dessous 0 Commentaires