Comment être un parent confiant ?

 

Il arrive parfois que nous ayons des comportements qui nous dépassent. Des attitudes dont nous ne sommes pas fiers et que nous aimerions voir disparaître complètement et totalement !

 

Lire l’article :  » le petit diablotin »

 

Tels de grands sages, nous envisageons d’être des humains qui gèrent tout, même nos émotions négatives d’une main de maître. Et puis nous nous rendons compte, que certaines situations se reproduisent et que nous ne sommes pas ce grand sage tant convoité !

En réalité, il s’agit d’un apprentissage et comme tout apprentissage, il prend du temps et de l’énergie mais je suis convaincue qu’il est accessible à tous parce que tout s’apprend !

Quand j’observe mes enfants, je vois qu’ils ont cette capacité d’apprentissage inouïe et ils me surprennent chaque jour ! Riche de cette inspiration, ils me permettent de croire dans la possibilité, que moi aussi, adulte, je peux continuer d’apprendre et de grandir.

Il existe différentes techniques pour devenir un « grand sage » et trouver le calme intérieur.

 

 

En voici 2 d’entre elles :

 

  • Dans mon stage de Communication Non Violente ( Dr Marshall Rosenberg), j’ai découvert la pratique de l’auto empathie.

 

Il s’agit davantage d’une façon de penser, d’un état d’esprit que d’une « technique » !

Elle se définit par la capacité de se mettre à l’écoute de soi.

Dans une situation difficile, en portant son attention sur son ressenti il est possible de définir les sentiments qui nous traversent.

Pour cela, l’attention doit être déplacée de la tête (où elle se trouve généralement la plupart du temps) vers le corps, le Plexus solaire et le ventre. Ici, siège l’ensemble des ressentis émotionnels, c’est à dire tout ce qui est vivant en nous, qui nous peut nous permettre d’atteindre les besoins que nous avons en nous.

En clarifiant sur ce qui est en jeu dans l’instant, l’auto-empathie désamorce l’émotion et permet à la personne d’accéder à nouveau à ses ressources, de prendre ses responsabilités et dès lors de pouvoir s’exprimer avec authenticité tout en tenant compte des besoins de son interlocuteur en l’écoutant avec ouverture et respect, base de la résolution du conflit.

 


Vous pouvez découvrir plus en détail la CNV en cliquant sur le lien.


 

  • Récemment j’ai découvert une nouvelle technique de gestion émotionnelle : l’EFT (Emotional Freedom Technique ou technique de libération émotionnelle – Gary Craig)

 

Il s’agit d’une méthode qui utilise toujours le même protocole de points d’acupuncture que l’on tapote du bout des doigts.

 

 

Il est important au départ de bien cibler l’émotion ressentie, de la localiser et de mesurer son intensité. Plus on est précis, plus la méthode fonctionne.

C’est en réalisant des « rondes d’EFT » et en formulant des phrases précises que l’émotion s’atténue.

 


Je vous invite à aller découvrir le site du fondateur de l’EFT ici. 


 

 

Ce qu’il est important de comprendre, c’est que chacun de nous se définit à travers plusieurs facettes et non une seule.

Et même si certaines de ces facettes ne nous plaisent pas, elles jouent un rôle essentiel dans notre épanouissement, puisqu’elles sont là pour nous transmettre une information importante !

Ainsi, c’est en acceptant ces multi facettes et en faisant « équipe » avec les plus mal vues, que nous parviendrons à trouver la sérénité des « grands sages »

 

« Je m’aime et je m’accepte entièrement et totalement » vous aidera à vivre plus légèrement !

 

Partagez vos témoignages en commentaires sous l’article.

Melanie
 

Cliquez ici pour laisser un commentaire ci-dessous 0 Commentaires