Les 7 choses que font les parents mâlins !

 

Quand je me suis retrouvée seule adulte dans mon foyer à m’occuper de mes 2 garçons, j’ai vite compris qu’il y avait des « situations à risques » !

J’appelle « situations à risques » tous ses moments durant lesquels je n’avais aucun, mais alors aucun contrôle de la situation ! Vous savez quand les enfants expriment leur plein potentiel de vitalité…ou de fatigue…voire d’excitation et qu’il est impossible d’obtenir quoi que ce soit d’eux ! 

Dites moi que vous voyez de quoi je parle !

 

Souvent, il s’agit de situations que l’on retrouve aux mêmes moments de chaque journée : le matin au moment de partir de la maison et le soir à partir de 18h ! 

Vous voyez bien n’est ce pas ?!

La violence n’étant pas une solution que je souhaite adopter, il fallait que je trouve autre chose.

J’ai d’abord pensé à faire plus de bruit qu’eux (oui, je l’avoue) pour me faire entendre mais je me suis vite rendue compte qu’ils étaient bien meilleurs que moi sur ce terrain là !

Alors j’ai pris un peu de recul et j’ai découvert que je pouvais éviter ou plus précisément contourner ce que je nomme « situations à risques » !

 

Voici les 7 essentielles à contourner :

 

1 ) Eviter de réveiller ses enfants le plus tard possible le matin pour les laisser dormir plus longtemps ! 

 

Ca part d’une merveilleuse intention bienveillante mais que l’on peut regretter très rapidement.

Un enfant n’a pas la capacité de l’adulte qui anticipe sur son éventuel retard et se concentre sur sa préparation le matin pour être à l’heure ! Lui, il a besoin de jouer en premier.

Je vous suggère d’observer vos enfants. Regardez ce qu’ils font en tout premier quand ils se lèvent … ils jouent.

Il est donc impératif, pour que la journée commence bien, de prévoir un peu plus de temps le matin pour laisser la possibilité aux enfants d’avoir environ 20 Minutes de jeux.

Rappeler-vous que faire l’impasse sur ce temps de jeux pour vos enfants équivaut à faire l’impasse sur le brossage de dents pour vous ! Impensable !!

 

 

2 ) Eviter de contrarier son enfant le matin sous peine de vivre un début de journée qui nous pompe 70% de notre énergie totale ! 

 

A près tout, s’il veut mettre ses bottes avec son short aujourd’hui, est ce que ça vaut la peine de saper son apprentissage du choix par peur du regard des autres parents à l’école ?

On peut tout de même tenter de donner notre point de vue sur la question ( de style !) mais le laisser décider. Ca ne changera pas notre position dans la famille !

Au pire ça ternira un peu notre ego mais ça c’est à nous de le gérer !

 

3 ) Si vous avez plusieurs enfants, proposez leur chacun leur espace pour se préparer le matin. 

 

Les enfants étant surtout dans le jeux, auront plus de mal à réaliser une tâche ( qui ne les intéresse pas plus que ça en plus !) s’ils sont plusieurs dans la même pièce.

Les jeux prendront vite le dessus … à moins que ce ne soit les bagarres d’amour entre frères et soeurs !

Au moment de la douche ou du bain, pensez de la même façon. Souvent mes enfants me demandent de rester ensemble pour ces moments là. Et quasiment systématiquement, la situation prend une tournure plus ou moins désagréable !

Alors, chacun son tour, c’est plutôt pas mal aussi quoi qu’ils en disent. Je trouve que le résultat est meilleur pour tout le monde au final puisque chacun reste détendu et passe un moment agréable !

C’est l’objectif finalement, non ?

 

4 ) Ne penser pas demander à vos enfants de faire leurs devoirs ou d’aller directement à la douche à peine rentrés à la maison !

 

Encore une fois, votre enfant a besoin de jouer au moins autant que de dormir et de manger. Quand il rentre chez lui, il est tellement heureux de retrouver ses jouets, son univers qu’il est impensable pour lui de passer directement à autre chose.

Il risque de tout refuser en bloc !

Laissez lui un peu de temps pour se remettre de sa journée. Lui aussi en a besoin.

Vous pouvez définir avec lui un temps donné après lequel vous lui demanderez de faire ses devoirs ou d’aller se laver. L’idée est de le faire participer à l’organisation pour lui permettre d’être impliquer dans ce que vous lui demandez.

 

5 ) Ne prévoyez pas trop de choses à faire dans une même journée !

 

Le week end, le mercredi ou pendant les jours de vacances, inutiles de vous faire une liste de mille choses à faire avec vos enfants. Vous n’y arriverez pas et vous risquez de vous sentir stressé(e) ou frustré(e) si tout n’est pas fait !

Mieux vaut prévoir une liste de choses à faire raisonnable en ayant conscience qu’avec vos enfants ce n’est jamais pareil que lorsque vous êtes seul(e)s et avoir la satisfaction de les réaliser dans une ambiance plus sympa que « combattive » !

 

6 ) Ne prévoyez pas un timing trop serré !

 

Les médecins gardent des créneaux pour les « urgences », les parents devraient garder des créneaux pour les « imprévus » ! Ne pas laisser de place aux imprévus est insensé quand on est parents ! On sait que nos enfants sont plein de surprise et qu’il y aura toujours un vêtement à changer à la dernière minute, une couche qui a débordée ou un bobo à soigner !

Vous serez plus détendu(e) et serein(e) en prévoyant large quand vous dépêchant sans arrêt !

Alors tant pis si vous êtes un peu en avance, vous pourrez toujours faire preuve d’un peu d’imagination pour occuper vos enfants : chanter une chanson, raconter une histoire et inventer la suite ensemble…

 

7 ) Ne faites jamais de promesse que vous ne tiendrez pas à vos enfants !

 

Cela vous vaudra de vous retrouver face à une petite bouille d’amour toute déçue au mieux et à une épouvantable colère … justifiée !

Demandez-vous quelle serait votre réaction si un ami vous promettait quelque chose qu’il ne fait pas au bout du compte ? Votre enfant ressentira la même chose, probablement de façon plus accentuée car vous êtes son parent et qu’il vous fait confiance aveuglément.

De plus quel message donnez-vous à votre enfant si vous agissez ainsi ? Qu’il ne peut pas vous faire confiance ou qu’il est tout à fait naturel de mentir à quelqu’un pour arriver à ses fins ?

 

A vous de jouer maintenant ! N’hésitez pas à partager en commentaire sous l’article vos idées et astuces pour nous aider à avancer ensemble vers une harmonie familiale ! 

Melanie
 

Cliquez ici pour laisser un commentaire ci-dessous 0 Commentaires