3 étapes pour faire face aux cris, colères et peurs de tes enfants !

Si tu es parent, tu te retrouves très certainement confronté à l’une ou plusieurs de ces situations :

– tes enfants crient et tu te demandes souvent comment les faire cesser ce comportement

– ils se mettent en colère très fortement et tu ne parviens pas à canaliser cette émotion

– ils te parlent de leur peurs et malgré toute ta bonne volonté de les aider, tu constates que la situation perdure.

Dans cette vidéo, je te propose 3 clés qui vont te guider vers une solution que tu n’as probablement pas encore envisagée !

Elle va te permettre d’apaiser le climat dans ta tribu et t’aider à retrouver ta sérénité.

1 – Que se passe t’il chez toi ?

La première chose à faire pour trouver ce qui va apaiser ces tensions de ta tribu est de faire un constat.

Il va te permettre de poser la situation clairement et de la regarder de façon factuelle, sans jugements.

Place toi en observateur et vois ce qui concerne ta tribu : cela peut être davantage les cris, ou les colères. A moins que tu aies un mélange de peurs et de colère…Il y a beaucoup de possibilités.

A toi de mettre le doigt sur la situation qui te concerne.

Ensuite, note tous ce que tu as déjà mis en place pour changer cette situation. Même si cela n’a rien donné pour le moment, note le. Tu verras où tu en es et tout ce que tu as déjà accompli !

N’hésites pas à vraiment détailler les différentes situations, cela te permettra de mieux avancer.

2 – Changer de regard

Une fois ce constat fait, je t’invite à remarquer la chose suivante : ce que tu as mis en place jusqu’à présent, ce sont probablement des actions SUR tes enfants.

J’aime beaucoup cette phrase assez connue qui dit « tu ne peux pas changer les autres mais tu peux agir sur toi même ».

En lisant cela, tu te demandes peut être où je veux en venir. Il est possible que tu ne vois pas bien ce que tu as avoir dans ces comportements puisque ce sont tes enfants qui crient, qui se mettent en colère ou qui ont peur, pas toi ! 

C’est ok. Pose simplement pour le moment ton constat et accepte que tu puisses uniquement changer des choses de ton côté.

3 – L’effet miroir

Dans le quotidien, tes enfants peuvent adopter un comportement qui reflète ce que tu portes en toi.

Qu’est ce que ça signifie ?

  • Si tu constates que tes enfants ont tendance a beaucoup crier, il est possible qu’en regardant de ton côté tu prennes conscience que tu utilises toi même souvent les cris pour t’exprimer.
  • Si au contraire, tu es quelqu’un qui crie peu, regarde plus en profondeur : n’y a t’il pas des cris qui se cachent au fond de toi, des douleurs ou des souffrances qui restent bien à l’intérieur ?

Tes enfants sont des éponges, ils absorbent tout ce que tu dégages, que tu l’exprimes avec des mots ou non. Ils ont ce don de lire en toi qui est fascinant.

Il est donc tout à fait possible, qu’ils crient pour exprimer ce que toi tu n’oses pas laisser sortir. 

De cette façon, ils espèrent, inconsciemment te soulager.

D’où l’importance que tu sois honnête envers toi même quand tu changes de regard, quand tu observes les choses de ton côté. 

A partir de là, tu vas pouvoir prendre la responsabilité de tes émotions et t’en occuper.

Et de cette manière, tu verras probablement le comportement de tes enfants changer.

Bien sûr cette situation est superposable à la colère ou à la peur.

  • Si tu as des colères ou des peurs en toi, que tu les exprimes ou non, tes enfants vont les verbaliser soit pour te permettre de les régler une fois pour toute, soit pour t’en soulager.

La nature est ainsi faite et souvent lorsque nous ne prenons pas en charge nos émotions, se sont nos enfants qui le font pour nous. 

Maintenant que tu as pris connaissance de cette possibilité, tu peux choisir de quelle façon tu souhaites te positionner.

Melanie
 

Cliquez ici pour laisser un commentaire ci-dessous 0 Commentaires
  • Commencez dès maintenant à ne plus crier